Action Enerschool
fontenais.webenergie.ch
2015-2016
2014-2015
2013-2014
Action IngénieurEcole de Fontenais
Composer une liste de questions pour l'ingénieur

dring
Peut-on changer l’orientation d’ une éolienne ?

Yannick Sanglard

Les grandes éoliennes peuvent changer de direction grâce à un moteur électrique et un disque cranté. On ne le remarque souvent pas car les vents dominants viennent généralement toujours dans le même sens et la rotation est très lente. Une petite girouette à l'arrière transmet l'indication du sens du vent au moteur.

 

D'autres modèles tournent comme le fait une girouette grâce à une queue et à la force du vent (par ex. éoliennes américaines qui pompent de l'eau). Elles ont une queue qui dirige les hélices toujours en face du vent. Quand on veut que le pompage s'arrête on replie la queue ce qui n'oriente plus l'éolienne dans le sens du vent.

 

Les vieux moulins à vent avaient aussi un système d'orientation, mais on devait faire tourner la partie supérieure du moulin.
Différents systèmes sont utilisés. C'est souvent une longue poutre qu'il faut pousser à la main...


dring
Si le soleil est en train de se coucher, est-ce que les panneaux solaires produisent de l’électricité ?

Yannick Sanglard

Oui, c'est l'avantage des capteurs photovoltaïques, même avec un soleil couchant ils produisent encore de l'électricité utile mais beaucoup, beaucoup moins qu'en plein soleil.
Bien entendu la nuit, avec l'absence de lumière, la production d'électricité s'arrête.


dring
Est-ce vrai que des éoliennes seraient bientôt équipées de radars à volatiles afin de pouvoir stopper l’hélice si un oiseau s’approche de trop près

Yannick Sanglard

Certains oiseaux ou chauves-souris meurent en effet en se frappant contre les pâles des éoliennes.
Ils ne sont pas très nombreux comparé à d'autres causes (vitres, chats, etc.) mais cela peut être conséquent lors de migrations.
Une première solution est d'arrêter les éoliennes pendant les passages d'oiseaux migrateurs grâce à des détecteurs (radars).
D'autres solutions ralentissent ou arrêtent les éoliennes lorsque les conditions météorologiques sont favorables au vol des chauves-souris (lorsque le vent est faible).
Il y a aussi des essais avec des radars qui peuvent même repérer un seul oiseau et arrêter l'hélice.
On a aussi constaté que les insectes sont attirés par la couleur blanche de mâts. La couleur violette serait la moins attirante mais pas vraiment compatible avec le paysage. Des études sont menées pour trouver des couleurs discrète et qui attirent moins les insectes que chassent, entre autre, les chauves-souris.
Pour le moment ces systèmes sont surtout utilisés dans quelques lieux de forte migration mais ne sont pas généralisés.
L'important à retenir est qu'il existe des solutions et que l'argument 'des oiseaux tués par les éoliennes' n'est pas suffisant pour abandonner cette technologie.

Le projet Enerschool est réalisé avec le soutien de la Commune de Fontenais