Action Enerschool
fontenais.webenergie.ch
2015-2016
2014-2015
2013-2014
SensibilisationEcole de Fontenais
Fontenais
Production de biogaz
Nous sommes en train d’essayer de fabriquer du biogaz. 

Le matériel 
Des trognons de pommes, des épluchures 
1 bocal et son couvercle 
1 tuyau d’aquarium 
1 grosse vrille à main 
De la colle forte 
1 saladier rempli d’eau 
1 verre 
1 carré de papier plus grand que l’ouverture du verre
L’expérience Perce un trou dans le couvercle pour y passer le tuyau. Dépose de la colle tout autour du tuyau pour que son passage soit bien hermétique. Remplis le bocal d’épluchures, de trognons, etc. puis ferme-le. Remplis complètement le verre d’eau et pose dessus le carré de papier. Plonge l’extrémité du tuyau dans l’eau du saladier. Couche le verre dans le saladier pour le remplir d’eau puis bascule-le haut dessus du tuyau. Place ton dispositif près d’une source de chaleur (un radiateur ou au Soleil) et attends une semaine et plus.


L’explication Au bout d’une semaine, on peut voir des petites bulles de gaz sortir du tuyau et monter dans le verre. Le gaz chasse l’eau dans le verre, c’est pourquoi le niveau d’eau baisse. Le gaz observé est produit par la fermentation anaérobie (en absence d’oxygène) des matières organiques végétales présentes dans le bocal, qui se déroule sous l’action de certaines bactéries. C’est ce type de gaz que l’on appelle le biogaz.
Les applications Le processus de production de biogaz est naturel et l’on peut l’observer par exemple dans les marais. Il se déroule spontanément dans les centres d’enfouissement techniques (décharges), mais on peut le provoquer artificiellement dans des enceintes appelées 'digesteurs' où l’on introduit à la fois les déchets organiques solides ou liquides et les cultures bactériennes. Les sources de déchets sont variées : déjections animales, ordures ménagères, boues de stations d’épuration... La combustion de biogaz produit de l’énergie et évite la libération dans l’atmosphère du méthane dont il est principalement composée et qui contribue à l’effet de serre. Le biogaz peut être valorisé de différentes façons : il peut être brûler pour chauffer, ou brûler pour produire de la vapeur et faire de l’électricité, … Brûler du biogaz est moins polluant que de brûler des énergies fossiles (pétrole, charbon) ou du bois. C’est une bonne façon de valoriser nos déchets.

Le projet Enerschool est réalisé avec le soutien de la Commune de Fontenais