Action Enerschool
fontenais.webenergie.ch
2015-2016
2014-2015
2013-2014
SensibilisationEcole de Fontenais
classe 015-16 de Fontenais
Le circuit de l'eau

Le circuit de l’eau dans notre école

Le 29 octobre 2015, notre concierge, Vlady Lepori, est venu dans notre classe nous expliquer le circuit de l’eau dans notre école ; D’où vient l’eau qui coule au robinet de chaque classe, l’eau chaude des douches des vestiaires…

Tout d’abord, il nous a rappelé le cycle de l’eau dans la nature :



Nous avons appris qu’il y a une nappe phréatique à Fontenais, au milieu du village, à la Place de la Fontaine. On la voit très bien. Tout le monde ici l’appelle la fontaine du village.
C’est en fait la nappe phréatique du Bacavoine, petite rivière qui prend sa source au village.
Juste à côté de cette fameuse fontaine, il y a un petit bâtiment qui est la station de pompage. Là, l’eau de la nappe phréatique est pompée, puis traitée par des ultra-violets.
Cette eau propre est ensuite acheminée dans un bac. De là, elle est pompée jusqu’au réservoir de Fontenais se trouvant à l’entrée du village de Villars, qui se situe à une altitude un peu plus élevée. Ce réservoir contient 950 m3 d’eau, soit 950 000 litres.


Le réservoir de Villars se trouve en dessus du village. Il contient 250 m3 d’eau, soit 250 000 litres d’eau. Cette eau vient du réservoir de Fontenais.

 
A Fontenais, la consommation d’eau est de 350 m3 par jour et à Villars de 80 m3 par jour.
Lorsque l’eau de la nappe phréatique de Fontenais devient insuffisante, nous prenons l’eau de Porrentruy. Cela arrive fréquemment, car nous ne pouvons prendre le risque d’assécher le cours d’eau du Bacavoine.
La commune est en train de finaliser un projet pour que le réseau du village soit relié à la source  de Champ-Falla à Saint-Ursanne.

Nous avons eu la chance de visiter le réservoir de Fontenais avec les employés communaux, le responsable de la voierie, José Petermann et Vlady Lepori, le concierge.



M. Petermann nous a montré toute l’installation avec les explications de chaque tuyau, de chaque appareil.
En arrivant, on découvre une énorme machine qui sert à programmer et à contrôler toute l’installation.

 


 
Par les 2 petites fenêtres, on voit les salles remplies d’eau. C’est très grand. A ce moment-là, on se rend compte de la quantité d’eau stockée dans ce réservoir.
Voilà le tuyau par où l’eau arrive, et elle repart chez les habitants par le même endroit, selon la demande.


 
Un compteur est installé, il nous renseigne à tout moment sur la consommation d’eau en cours.



Les réservoirs de la commune sont nettoyés une fois par année. Il faut prendre beaucoup de précaution pour qu’aucune bactérie ne vienne contaminer les réserves d’eau : combinaison, masque.
Le réservoir de Fontenais ayant 2 salles, l’eau de l’une est transvasée dans l’autre, puis la salle est nettoyée avec des brosses. Le jour suivant, le processus est inversé.

 



Une fois l’eau chez l’habitant, elle est utilisée, puis elle s’en va dans les canalisations de chaque bâtiment, et dans les égouts.
Finalement, cette eau termine sa course à la station d’épuration de Porentruy, où elle sera nettoyée avant de retourner à la rivière.
Notre prochain projet est de visiter cette station d’épuration pour en connaître le fonctionnement et comprendre encore mieux le circuit de l’eau.

Nous avons également appris ce qu’est un « col de cygne ».
C’est le tuyau d’eau qui décrit une courbe vers le haut.
C’est une réserve d’eau de 400 m3 qui sert en cas d’incendie. Il est impossible de l’utiliser pour d’autres raisons.

Le projet Enerschool est réalisé avec le soutien de la Commune de Fontenais