Action Enerschool
cheminet.webenergie.ch
2011-2012
2009-2010
2008-2009
Action IngénieurES De Felice, bâtiment du Cheminet
8vsb12 -Cheminet 7+9e - Pestalozzi 9e
Posez des questions à l'ingénieur

Angela
Comment l'eau arrive-t-elle au collège du Cheminet, d'où vient-elle ? Qui est responsable de cette arrivée ?

Ivan Maschio
L'eau arrive par une grosse conduite. Il y a environ 126 km de conduites qui assurent un ravitaillement de tous les clients.

Le réseau alimente en eau la Ville d'Yverdon-les-Bains et les villages de Gressy et de Sermuz.
 
L'origine de l'eau est la suivante :
 
1/3 eau de sources (désinfectée par chloration)
2/3 eau du lac (traitée par filtration et désinfectée par chloration)
 
L’eau des sources et celle du lac sont pompées via le réseau de distribution jusqu’à plusieurs résevoirs situés sur les collines avoisinantes (Chamblon, Beauregard, Montéla).
 
C'est le Service communal de l'énergie qui est aussi responsable de l'approvisionnement en eau d'Yverdon.

raton laveur
Est-ce que tous les tuyaux dans la circulation d'eau du collège ont la même structure ?

Ivan Maschio
Non, il y a des tuyaux en acier et d'autres en PE (plastique). C'est principalement la taille des tuyaux qui détermine la matière utilisée. Les tuyaux qui transportent de la chaleur sont par ailleurs isolés pour éviter les pertes lors du transport.

sasuké15
Qu'est-ce que l'eau potable ? Comment la fabrique-t-on, comment la teste-t-on ?

Ivan Maschio

Une eau potable est une eau devant satisfaire à un certain nombre de caractéristiques* la rendant propre à la consommation humaine.
*normes fédérale eau de boisson

 

L’eau de source est naturellement potable, mais il faut la contrôler et la traiter si nécessaire.
Autrement, comme dans une STEP, on peut traiter l’eau pour la rendre potable (filtration, chlore).

 

L'eau salée n'est pas potable et la question de la désalinisation est un grand problème dans les pays du sud qui manquent d'eau. Malheureusement c'est souvent en brûlant du pétrole que ces pays font évaporer l'eau pour obtenir de l'eau potable. C'est cher et polluant.


Brunette
Est-ce que l'eau de pluie récoltée en citerne est potable ?

Ivan Maschio

Si on veut utiliser cette eau pour la consommation humaine, l'eau récoltée en citerne doit correspondre à des normes sévères :

 

L'eau potable doit respecter rigoureusement les valeurs de tolérance et les valeurs-limites fixées pour les substances étrangères et les composants.
Elle doit être propre à la consommation du point de vue chimico-physique.
Elle doit être contrôlée en permanence par les chimistes cantonaux

 

Si cette eau est utilisée pour l'arrosage par exemple, les normes sont moins sévères mais il faut quand même respecter certains principes :

 

filtration avant l’arrivée dans les citernes avec des systèmes autonettoyants ou non.
conservation de l'eau dans un endroit frais et sombre (seulement si cuves enterrées),
emploi de pompes économes en énergie pour distribuer l'eau recyclée.
marquage de tout le système de canalisation avec la mention eau non potable


Héléna
Comment sont calculés les chiffres de consommation d'eau, en Suisse par exemple, qui figurent dans les statistiques ?

Ivan Maschio

Les distributeurs d’eau facturent l’eau à leurs clients à l’aide de compteurs (dans votre école comme chez vous). Les chiffres sont donc facilement disponibles.


Les quantités d’eau pompée dans les rivières pour l’argriculture sont seulement estimées.


Chez les gens ou dans votre école on ne connaît pas le détail des consommations. On doit alors poser des compteurs, faire des études (sondages, mesures).


Rom1
Comment sont calculés les chiffres de consommation d'eau, en Suisse par exemple, qui figurent dans les statistiques ?

Ivan Maschio
...

légume
Qui êtes-vous, pourquoi vous intéressez-vous à l'eau ou au projet enerschool ?

Ivan Maschio

Je suis ingénieur mécanicien spécialisé dans le domaine de l'énergie. Je travaille pour aider les responsables techniques de bâtiments à baisser les consommations d'énergie par une meilleure compréhension du fonctionnement des installation.

 

Dans le cadre d'Enerschool, je collabore avec Martin Reeve qui est lui spécialisé dans la vulgarisation scientifique, c'est à dire la transmission avec des mots simples de concepts techniques parfois compliqués pour le public ou des élèves.