Action Enerschool
sainte-croix.webenergie.ch
2014-2015
2013-2014
Action IngénieurCollège Sainte-Croix Fribourg
Groupe Enerschool 013-014
Mesure des températures dans les classes

Projet Enerschool - Mesure des températures


Le jeudi 6 février 2014, le groupe a effectué une série de mesure de températures dans les différentes classes et salles du collège, équipées de radiateurs et de vanne thermostatiques.

Nous avions rencontré M. Chardonnens, l'ingénieur cantonal. Après avoir pu lui poser nos questions sur le fonctionnement et les améliorations possibles quant au chauffage des bâtiments du Collège, nous lui avions demandé si une telle action était enviageable.


Ces radiateurs servent à affiner le réglage du chauffage au sol, pour que la température des salles soient plus adaptées à la météo du moment. Les vannes thermostatiques sont des vannes conçues pour que les radiateurs se mettent en marche à une températures donnée.


En raison du fort ensoleillement dans la matinée, les valeurs sont anormalement élevée, néanmoins, nous avons pu tirer quelques conclusions des mesures effectuées.

Voici un lien sur le fichier excel qui rassemble l'ensemble de nos mesures : températures.xlsx


Des groupes constitués de deux à trois élèves et, respectivement de MM. Nidegger, Baechler et Reeves ont fait le tour de toutes les salles du collège. Chaque groupe a effectué deux mesures avec deux thermomètres différents du même modèle. La moyenne a été retenue.


De plus, tous les thermostats ont été réglé sur le même niveau, le deuxième. Les élèves ont aussi vérifié si les radiateurs fonctionnaient ou non.


De manière générale, la températures était supérieure de 2 à 3 °C par rapport aux 21°C préconisés par l'Etat de
Fribourg pour le chauffage de ses bâtiments. De plus nous avons pu constater que certaines vannes ne fonctionnaient plus (vannes ouvertes en grand, mais radiateurs froids) ou qu'elles étaient carrément manquantes.

Figure 1: Une vanne thermostatique manquante


Le réglage des vannes était plus qu'anarchique, passant du maximum au minimum dans des salles situées, côte à côte, si ce n'est dans la même salle. Certaines vannes ont d'ailleurs été délibérément bloquées par des collerettes en plastique.

Figure 2: Une vanne thermostatique inutilisable


Nous avons aussi pu constater que certaines fenêtres étaient restées ouvertes et que les lampes ou les beamers étaient restés allumés, parfois dans des salles inoccupées, parfois jusqu'à la fin de la journée. Notons aussi que
les vannes thermostatiques étaient présentes en de nombreux modèles différents, et pas seulement au quatrième étage, rajouté par la suite.

Figure 3: Un joint d'étanchéité arraché.


Certaines fenêtres sont de plus défectueuses, les joints d'isolation étant arrachés. A cela s'ajoute aussi les nombreuses fenêtres restées ouvertes.

Figure 4: Une des nombreuses fenêtres laissées ouvertes durant la pause de midi

Malgré le soleil brillant très fort ce jour-là, nous avons noté une faible différence de température entre la face du Collège orientée au Nord, et celle qui fait face au Sud. De plus, la forte chaleur dans les classes n'a pas empêché certains radiateurs de chauffer, et ce malgré la vanne thermostatique réglée au minimum.

Toutes les vannes ont été réinitialisées et nous envisageons de refaire un tour des classes afin de voir si notre réglage aura été modifié à nouveau.

Quoiqu'il en soit, il semble qu'une action de rappel quand à l'extinction des lumières, ainsi qu'à la fermeture
des fenêtres soit nécessaire envers les élèves et les professeurs.

Une autre solution pour éviter le dérèglement des vannes pourrait être d'utiliser un modèle de vanne thermostatique verrouillable.

Figure 5: Une vanne thermostatique bloquée par une collerette en plastique

Enerschool à Ste-Croix est un projet soutenu par les services cantonaux de l'énergie et des bâtiments de Fribourg.