Action Enerschool
st-michel.webenergie.ch
2013-2014
2012-2013
2011-2012
SensibilisationCollège St-Michel
Macrocosm
TM après Fukushima

Contenu de mon travail de maturité 'Après Fukushima'

J'ai rédigé, pendant ma troisième année au collège St. Michel (année scolaire 2012-2013), mon travail de maturité à propos de la biomasse, énergie renouvelable que je trouvai prometteuse et interessante.

Mon travail s'inscrit dans un séminaire proposé par Mr. Bardy et Mr. Bronchi, tous deux professeurs au collège St. Michel. Le séminaire, intitulé 'Après Fukushima', avait pour but de se pencher sur le statut acuel du nucléaire et d'interroger une énergie renouvelable particulière (solaire, éolien, énergies marines, biomasse, ...) afin de voir si oui ou non elle était capable de se substituer au nucléaire. J'ai alors rédigé mon travail à partir de la problématique suivante: Peut-on remplacer le nucléaire par la biomasse en Suisse et dans quelles mesures?

J'ai écrit mon travail en deux parties: premièrement, j'ai défini ce qu'était la biomasse, interrogé les différents aspects des facteurs énergétiques dérivant de la biomasse (production, utilisation, ...) et deuxièmement étudié les aspects positifs, les avantages, le potentiel, les ressources et les côuts relatifs à la production, comme les excès, les aspects négatifs et les dérives de cette énergie, afin de comprendre si la biomasse pouvait remplacer le nucléaire politiquement, économiquement, écologiquement et énergétiquement dans le contexte mondial et national actuel.

J'en suis arrivée à la conclusion que par son efficacité, sa neutralité en CO2, ses ressources inépuisables (la Suisse étant un pays très vert au potentiel énorme), ses coûts de production toujours plus avantageux, son caractère d'énergie verte, ses fonctions en tant que source d'emploi et remède d'avenir, la biomasse est une énergie à favoriser et à développer. Cependant, à ce jour, les performances de la biomasses n'égalent pas celles du nucléaire et sa production massive entraine de nombreux excès tels que la déforestation, une production céréalière intensive au détriment des cultures vivrières, ... C'est pourquoi la biomasse à elle seule ne peut remplacer le nucléaire mais elle doit être développée et associée à d'autres énergies renouvelables. La production d'énergie à partir de la biomasse pourrait alors s'intégrer à un programme énergétique établi selon une dimension locale et autarcique ou selon une vision favorisant la spécialisation par région et l'échange international, en restant toutefois dans une certaine quantité de production raisonnable.

Téléchargez ici mon travail de maturité (particle La Liberté.pdfdf)

Prix RIE

Je me suis par la suite inscrite avec mon travail en tant que candidate au Prix RIE , Prix proposé par l'association RIE, encourageant les recherches dans le domaine énergétique. Mon travail a remporté la première place dans sa catégorie et a été par la suite également reconnu par l'association Biomasse Suisse.

article La Liberté.pdf

Lien sur le site de l'association RIE

Lucie Fiore

Enerschool à St-Michel est un projet soutenu par les services cantonaux de l'énergie et des bâtiments de Fribourg.